UA-75913650-1

Alain Drabbé, un piéton, renversé aux Bons Villers: pour finir, un seul chauffard est responsable de sa mort

Mercredi, Alain Drabbé était victime d’un accident à la rue de Sart-Dames-Avelines à Frasnes-lez-Gosselies. À la base, l’expert avait émis l’hypothèse que l’homme de 67 ans avait pu être renversé par deux véhicules. Mais après des analyses plus poussées, il s’est ravisé : c’est bien la voiture de Jean-Philippe B., inculpé pour homicide involontaire et placé sous mandat d’arrêt, qui est à l’origine du décès de la victime

La police locale de la zone Brunau n’est plus à la recherche d’un second chauffard, suite à l’accident qui a coûté la vie à un piéton, Alain Drabbé.

« Oui, à la base, l’expert dépêché par le parquet sur les lieux avait émis la possibilité que cet habitant de Frasnes-les-Gosselies avait été fauché non pas par un, mais par deux véhicules. Il avait développé cette hypothèse suite à la découverte sur la scène de l’accident de débris, plus précisément de petits capteurs qui auraient pu appartenir à une autre voiture. Mais après des analyses plus poussées des éléments recueillis, il s’est ravisé, dévoile Christian Marit, le chef de corps. C’est bien une seule et même automobile qui est à l’origine du décès de l’habitant de Frasnes-les-Gosselies : celle de l’homme que nous avons interpellé jeudi à l’aube. » Suite

Les commentaires sont fermés.